Lire le manifeste

Proposer un nouveau Pacte de Génération

Bientôt disponible

justice sociale

Repenser un contrat social juste et protecteur

  1. Pour un nouveau Pacte de Génération

La majorité des ressources des jeunes adultes provient de transferts parentaux. La transition vers l’âge adulte est une période charnière, au cours de laquelle ces transferts jouent un rôle prépondérant : ils conditionnent notamment le niveau de diplôme et les conditions d’entrée sur le marché du travail, qui sont déterminants dans la reproduction des inégalités sociales.

Pour remettre en marche notre ascenseur social, je propose de créer un “Compte d’Opportunités Jeunesse” : un compte épargne défiscalisé, abondé par l’État pour les jeunes issus de familles modestes et bloqué jusqu'à leur majorité. Cette épargne sera utilisée pour investir dans de nouveaux secteurs d’avenir, dont les dividendes financeront le dispositif. Des conseils financiers et des ateliers de gestion de budget seront proposés dès le lycée pour préparer les jeunes à l’utilisation responsable de ces fonds : pour leurs études, le lancement d'une entreprise, ou l'achat d'une résidence principale.

  1. Pour un plan de protection de l'enfance

Renforcement des services d'aide à l'enfance dans les six domaines prioritaires énoncés par le Comité des droits de l'enfant de l'ONU en 2023, en particulier : mieux protéger les enfants contre la violence et la maltraitance, mettre un terme à la détention des enfants étrangers, éliminer la pauvreté des enfants et assurer l'inclusion des enfants handicapés.

  1. Pour une fiscalité plus juste

Je propose de rendre la fiscalité plus progressive, pour les particuliers comme pour les entreprises, afin de garantir une répartition plus juste de l'impôt. Cette mesure, au coût neutre, vise non seulement à atténuer les disparités économiques pour les particuliers, mais également à soutenir la compétitivité et à renforcer les capacités d'investissement de nos petites et moyennes entreprises.

Une étude publiée en 2023, portant sur l'ensemble des pays de l'Union Européenne de 2008 à 2021, montre qu'une fiscalité mal adaptée est un obstacle majeur à la performance économique et à la réussite des PME.

  1. Pour une réforme des donations

Réformer le système des donations pour soutenir les classes moyennes, en appliquant des abattements fiscaux plus importants, mais étalés sur toute la vie. Cette mesure facilitera la majorité des transmissions tout en taxant plus équitablement les transferts les plus importants, renforçant l'équité fiscale.

democratie et institutions

Renforcer notre démocratie

  1. Pour la protection de la liberté de la presse

Classée 21e sur l'Indice de la liberté de la presse 2024 par RSF, la France fait face à des défis majeurs, entre désinformation, influences étrangères, atteintes à la liberté de la presse et au pluralisme médiatique.

  1. Pour retrouver confiance dans l'action publique

Ces derniers mois, la Cour des comptes a mis en évidence que la France n’a toujours pas pris la mesure de l’enjeu du changement climatique, que la trajectoire des finances publiques de l’État est hasardeuse, que trop de prestations sociales n’ont pas été versées -à tort- par la CNAF, ou encore que l’association qui gère le fonds paritaire des syndicats et du patronat manque cruellement de transparence.

Ces rapports montrent la place de plus en plus importante de l’institution en matière de transparence et d’analyse de l’efficacité budgétaire. Pour retrouver confiance dans l’action publique, il est nécessaire de continuer à renforcer ses moyens et ses prérogatives.

  1. Pour faciliter l'expérimentation politique

Face aux délais d'adaptation législative, des "Zones Pilotes Législatives" permettront de tester et d'évaluer rapidement de nouvelles politiques économiques, sociales, ou encore environnementales. Cette initiative doit non seulement permettre à la France de s'adapter plus efficacement, mais aussi de traduire plus rapidement la parole publique en actions concrètes et tangibles.

innovation economique

Trouver de nouveaux leviers de croissance

  1. Pour un financement participatif de l'économie

Près de 4 000 milliards d'euros sont placés en épargne peu productive en France. Cette épargne représente un pouvoir économique considérable, qui peut être canalisé pour dynamiser le financement de l’économie locale.

Je propose de créer un "Marché de l'Investissement Citoyen”, garanti par l'état, qui permettra aux particuliers d'investir directement dans des projets portés par des entreprises ou des collectivités. Cette initiative permet aux épargnants de bénéficier de rendements plus attractifs, de contribuer à stimuler l'économie locale, tout en renforçant leur responsabilité sociale.

Cette proposition vise à faire de la France un modèle en matière de gestion de l'épargne et à offrir à chacun d'être un acteur à part entière du développement économique de notre pays.

  1. Pour de nouvelles opportunités de croissance

Classée 11e avec 2.2% de son PIB consacré à la recherche et au développement (R&D), chiffre qui évolue guère depuis 1990, la France a déjà manqué des opportunités clés, dans l'éolien, le solaire, ou encore la voiture électrique. Nous devons investir davantage dans les nouveaux secteurs d'avenir, pour que la France retrouve se place parmi les leaders mondiaux de l'innovation.

  1. Pour des services publics plus efficaces

Ces nouveaux secteurs peuvent contribuer à accroître l'efficacité des services publics, avec des gains de productivité estimés en 2023 à près de 77 milliards d'euros par an ; améliorant les conditions de travail des salariés du secteur public et offrant une meilleure qualité de service aux administrés.

Europe

Soutenir une Europe forte et protecrice

  1. Pour approfondir l'intégration européenne

Approfondir l'intégration européennes dans des domaines essentiels comme la défense, l'environnement, l'économie et la santé publique, pour renforcer son autonomie stratégique, affermir son influence, et mieux la préparer à relever les défis internationaux.

  1. Pour une généralisation de la taxe carbone

Étendre progressivement la taxe carbone à tous les biens, notamment les produits manufacturés, et aux services, pour assurer une concurrence plus équitable et mieux refléter le coût réel des émissions de CO2 de nos importations.

  1. Pour renforcer les règles de réciprocité

Renforcer les règles de réciprocité dans nos échanges commerciaux avec nos partenaires, pour donner les mêmes chances à nos entreprises et stimuler l'économie.

  1. Pour améliorer la santé des Européens

Harmoniser les normes de santé publique en Europe par le haut, en suivant le principe de "la norme la plus favorable", et investir collectivement pour une meilleure qualité de soin.

Une deuxième voie est possible.
Construisons-la ensemble

Devant la décision soudaine du Président de la République Emmanuel Macron de dissoudre l'assemblée nationale, une mobilisation rapide est nécessaire pour réussir à imaginer une alternative pour le 18e, entre Pierre-Yves Bournazel (Majorité Présidentielle) et Aymeric Caron (LFI - Front Populaire).
Le 30 juin, une autre voie est possible : votre vote et votre engagement sont essentiels pour réussir à la dessiner.

Partager dans mon immeuble

Partager dans mon quartier

En parler à des proches

Faire procuration

Bientôt disponible

deuxième voie

Élections législatives des 30 juin et 7 juillet 2024 • Pierre BRAVOZ • Candidat à Paris 18e

30

JUIN